Vision 2030: Les projections secrètes d’un célèbre institut jusqu’à 2028

Lors du dernier Gartner Security & Risk Management Summit, qui s’est tenu à Paris, les experts du cabinet d’études ont dévoilé huit prévisions majeures en matière de cybersécurité pour les années à venir jusqu’en 2028. L’une des innovations phares au cœur des discussions est l’intelligence artificielle générative et son potentiel à réduire les risques liés à la sécurité informatique.

Selon les prévisions de Gartner, l’adoption de l’intelligence artificielle générative permettra de combler le manque de compétences en cybersécurité. D’ici 2028, l’utilisation de cette technologie devrait supprimer le besoin de formation spécialisée pour la moitié des postes de débutants en cybersécurité. Les entreprises sont ainsi encouragées à se focaliser sur l’intégration de l’IA en interne pour soutenir leurs équipes, libérant ainsi du temps pour recruter des talents pour des postes plus stratégiques.

De plus, l’IA pourrait aider les employés à adopter des comportements plus sûrs dans leur quotidien professionnel d’ici 2026. Les outils basés sur l’intelligence artificielle pourraient générer du contenu personnalisé et des supports de formation adaptés à chaque collaborateur, contribuant ainsi à réduire le nombre d’incidents de cybersécurité. Les entreprises qui n’ont pas encore adopté l’IA générative sont invitées par Gartner à évaluer leurs partenaires externes pour comprendre comment ces derniers exploitent l’IA dans leurs services de sensibilisation à la cybersécurité.

En parallèle, Gartner met en garde contre la menace grandissante de la désinformation en ligne. D’ici 2028, les dépenses pour lutter contre la désinformation pourraient dépasser les 500 milliards de dollars, impactant considérablement les budgets de marketing et de cybersécurité des entreprises. Les experts recommandent aux organisations d’investir dans des outils et des techniques pour contrer ce phénomène, notamment en utilisant l’ingénierie du chaos pour tester leur résilience.

En conclusion, Gartner encourage les responsables de la sécurité des systèmes d’information à définir clairement les responsabilités en matière de gouvernance et de lutte contre la désinformation au sein de leur entreprise. Ces derniers sont également invités à reconsidérer leur assurance pour atténuer les risques personnels et professionnels liés à ce défi croissant de la cybersécurité.

Laisser un commentaire