Une agence de mannequins espagnole lance une influenceuse pilote par l’IA qui gagne jusqu’à 11 000 $ par mois, une alternative aux influenceurs humains selon la société

d’une agence de mannequins basée à Paris, affirme que l’utilisation d’influenceurs IA est en train de changer complètement le paysage du marketing et du mannequinat. Il a déclaré : « Avec l’avènement des influenceurs IA, nous assistons à une véritable révolution dans l’industrie. Les marques sont de plus en plus attirées par cette nouvelle forme de promotion car elle offre plus de contrôle et de flexibilité. »

Bien que cette tendance suscite un grand intérêt, elle soulève également des préoccupations majeures. Certains craignent que la perfection irréaliste des mannequins IA n’ait des conséquences négatives sur la jeunesse en les poussant à rechercher un idéal physique impossible à atteindre. De plus, l’image hautement sexualisée des influenceurs IA est également critiquée.

De son côté, l’agence espagnole The Clueless défend ses créations en affirmant qu’elles répondent aux exigences des marques et des entreprises qui souhaitent s’assurer un contrôle total sur l’image de leur mannequin. Diana Nez, cofondatrice de l’agence, a déclaré : « Nos influenceurs IA offrent aux marques une image cohérente et constante, ce qui est essentiel pour leur stratégie de marketing. De plus, cela permet des économies importantes car nous n’avons pas à payer des sommes exorbitantes à des personnalités connues pour promouvoir nos produits. »

Le débat autour des influenceurs IA est donc loin d’être clos. Alors que ces créations virtuelles connaissent un succès indéniable sur les réseaux sociaux, les questions éthiques et sociétales qu’elles soulèvent appellent à une réflexion approfondie sur l’avenir de l’industrie du mannequinat et du marketing digital.

Laisser un commentaire