« Un milliard d’agents dans les univers virtuels avant le million de robots dans le monde physique », déclare un chercheur de chez Nvidia.

D’après une étude menée par des chercheurs en intelligence artificielle, il est estimé que d’ici l’année 2030, nous verrons un milliard d’agents incarnés dans des univers virtuels avant d’avoir un million de robots dans le monde physique. Cette affirmation vient soutenir la théorie selon laquelle les progrès rapides de l’IA ouvrent une nouvelle ère pour les jeux vidéo, avec des mondes ouverts infinis, un contenu unique, un dialogue dynamique avec des personnages non-joueurs (PNJ) et la possibilité d’accélérer le développement de jeux.

Selon le rapport, les jeux vidéo ont le potentiel de devenir un terrain d’expérimentation sans précédent pour l’IA, offrant un environnement complexe et interactif pour les agents entraînés. Les jeux ouverts, avec des quêtes non linéaires et des histoires personnalisables, offrent un terrain fertile pour l’émergence d’une IA généraliste. Grâce aux progrès récents des modèles linguistiques et de l’IA générative, les prévisions indiquent que les jeux vidéo entreront dans une ère de transformation radicale.

Des experts de l’IA ont également souligné que l’intégration de l’IA générative dans les jeux vidéo pourrait offrir des expériences de jeu inédites. En utilisant des données collectées sur les joueurs lors des parties précédentes, l’IA générative pourrait être capable de créer des mondes virtuels avec des possibilités infinies, offrant une expérience unique et personnalisée à chaque joueur.

Cependant, certains spécialistes mettent en garde contre les risques potentiels liés à l’intégration de l’IA générative dans les jeux vidéo. Ils soulignent que l’utilisation de PNJ générés par l’IA pourrait entraîner des conséquences imprévues sur le déroulement du jeu, risquant de rendre le jeu illisible ou d’affecter le scénario original. Ils affirment également que créer des PNJ générés par l’IA capable d’interagir de manière fluide et cohérente avec les joueurs est un défi complexe qui nécessitera des avancées significatives dans le domaine de l’IA.

En somme, les prévisions indiquent que l’IA est sur le point de transformer radicalement l’industrie du jeu vidéo, offrant des expériences de jeu sans précédent grâce à des mondes virtuels infinis, des personnages non-joueurs dynamiques, et des possibilités de personnalisation étendues. Cette nouvelle ère des jeux vidéo ouvre de nouveaux horizons pour l’IA et les jeux, offrant une vision prometteuse de l’avenir du divertissement interactif.

Laisser un commentaire