Sam Altman à la recherche de milliards de dollars pour financer des puces d’IA et discute de projets « révolutionnaires » avec des investisseurs, y compris les Émirats arabes unis

Le PDG de l’entreprise de technologie OpenAI, Sam Altman, est à la recherche de milliards de dollars d’investissements pour financer un projet très ambitieux. Ces fonds serviraient à renforcer la capacité mondiale de production de puces avancées et à alimenter l’intelligence artificielle. Selon un rapport du Wall Street Journal, il aurait entamé des discussions avec les gouvernements et investisseurs des Émirats arabes unis en vue de trouver des financements pour ce projet.

Ce projet, extrêmement ambitieux, pourrait nécessiter jusqu’à 7 000 milliards de dollars, une somme qualifiée de « ridiculement grande par rapport aux normes de collecte de fonds des entreprises ». Sam Altman aurait proposé la construction de plusieurs fonderies de puces, gérées ensuite par des fabricants existants, tel que la Taiwan Semiconductor Manufacturing Company (TSMC).

Alors que de nombreux pays cherchent à soutenir la production nationale de semi-conducteurs, Sam Altman, à la tête d’OpenAI, placerait l’entreprise dans une position de pionnier en proposant une telle initiative. Pour mener à bien cette mission, il a rencontré des hauts responsables des Émirats arabes unis, des dirigeants de TSMC, la secrétaire américaine au Commerce et le PDG de SoftBank.

Cette initiative témoigne de la stratégie d’OpenAI visant à surmonter les obstacles à sa croissance, notamment la pénurie de puces nécessaires pour alimenter ses modèles d’IA. Cette démarche montre également la volonté d’OpenAI de participer à la compétition mondiale autour des puces avancées et de l’intelligence artificielle, actuellement dominée par quelques entreprises leaders du secteur.

L’entreprise n’a pas donné de détails concrets concernant ses projets, mais une porte-parole a déclaré que des discussions productives avaient eu lieu concernant l’augmentation des infrastructures et des chaînes d’approvisionnement mondiales. Cette approche technologique pourrait donc ouvrir de nouvelles perspectives pour l’entreprise et permettre à Sam Altman de renforcer sa position dans le domaine de l’IA, en quête de financements colossaux pour réaliser son projet.

Laisser un commentaire