Révolution numérique : la domination de l’IA dans 72 % des entreprises de la région EMEA selon IDC

Rimaginer un avenir numérique où l’IA est omniprésente : les chiffres et les prévisions d’IDC

Selon IDC, 72% des organisations de la région EMEA utilisent ou prévoient d’utiliser l’IA au cours des deux prochaines années. Cette tendance annonce une augmentation significative des dépenses numériques dans la région EMEA. En effet, ces dépenses devraient augmenter quatre fois plus vite que le PIB en 2024, ce qui reflète une transformation fondamentale de l’économie régionale.

IDC définit cette période comme le chapitre « AI Everywhere » de l’ère de l’entreprise numérique, où l’intelligence artificielle devient une partie intégrante et omniprésente des opérations et des stratégies commerciales. Cette évolution est portée par l’essor rapide et l’intégration sophistiquée des technologies d’IA générative (GenAI), qui amène les organisations à réinventer la manière dont elles exploitent les données pour l’évolution des produits, la prestation de services et l’engagement client.

Une enquête récente menée par IDC révèle que 72% des entreprises de la région EMEA utilisent ou prévoient d’utiliser l’IA au cours des deux prochaines années, soulignant l’impact significatif de cette technologie et l’activité qu’elle génère dans la région.

Dans ce contexte, les leaders du secteur informatique doivent recalibrer leurs plans opérationnels pour rester à l’avant-garde de cette évolution centrée sur l’IA. Giulia Carosella, responsable des pratiques commerciales numériques d’IDC EMEA, souligne que « l’accélération d’AI Everywhere entraîne une réinvention complète de la façon dont la technologie impacte la productivité organisationnelle, la création de valeur, l’innovation et la responsabilité. »

Les prévisions d’IDC pour le marché des TIC dans la région EMEA comprennent notamment une présence généralisée de l’IA d’ici 2026, avec 85% de la population connectée bénéficiant activement de l’IA générique dans sa vie quotidienne. De plus, les budgets consacrés à l’IA devraient augmenter significativement, ce qui entraînera de nouvelles dépenses nettes et une réaction de la C-Suite pour assurer un retour sur investissement clair sur les cas d’usage d’IA priorisés.

Il est également prévu que les entreprises utilisent l’IA pour accroître l’automatisation des processus, améliorer la valeur de vie du client, stimuler la créativité humaine dans la co-conception de produits et services, et lier les objectifs environnementaux, sociaux et de gouvernance à la rémunération des DSI des grandes organisations de la région EMEA.

Pour profiter de ces nouvelles opportunités, il est nécessaire de créer une architecture intelligente soutenue par une infrastructure numérique rentable et des capacités pertinentes. En parallèle, les questions d’éthique et de confiance auxquelles les organisations motivées doivent se préparer.

Ces prévisions et chiffres sont-ils crédibles ou pertinents à vos yeux ? Quelle est votre opinion sur cette évolution centrée sur l’IA ? Partagez votre point de vue !

Laisser un commentaire