OpenAI dvoile sa stratgie rvolutionnaire pour contrer la dsinformation lors des lections amricaines de 2024

OpenAI, une entreprise spécialisée dans le développement de l’intelligence artificielle, a dévoilé ses plans de lutte contre les abus avant les élections américaines de 2024. Cette initiative vise à s’appuyer sur des programmes de vérification des informations et d’authenticité des images pour assurer la transparence du contenu généré par l’IA. Selon John Doe, porte-parole d’OpenAI, « la protection de l’intégrité des élections nécessite la collaboration de toutes les parties prenantes du processus démocratique, et nous voulons nous assurer que notre technologie ne soit pas utilisée d’une manière qui pourrait nuire à ce processus. »

L’entreprise affirme que ses outils permettent aux citoyens d’améliorer leur quotidien et de résoudre des problèmes complexes, qu’il s’agisse d’utiliser l’IA pour améliorer les services publics ou de simplifier les formulaires médicaux pour les patients. Cependant, elle souhaite également s’assurer que ses systèmes d’IA sont construits, déployés et utilisés en toute sécurité.

Pour prévenir les abus, OpenAI affirme qu’elle examine ses nouveaux systèmes par l’intermédiaire d’une équipe d’experts, demande des commentaires aux utilisateurs et aux partenaires externes, et met en œuvre des mesures d’atténuation de sécurité pour réduire le risque de préjudice. Parmi les initiatives clés figurent la prévention des deepfakes trompeurs, des opérations d’influence à grande échelle ou des chatbots se faisant passer pour des candidats.

En ce qui concerne la transparence autour du contenu généré par l’IA, OpenAI travaille sur plusieurs initiatives de provenance, y compris l’implémentation de certificats numériques pour les images générées par ses systèmes. L’entreprise affirme également expérimenter un classificateur de provenance, un nouvel outil de détection des images générées par ses systèmes.

Enfin, OpenAI travaille à améliorer l’accès à des informations électorales faisant autorité, en partenariat avec des organisations telles que la National Association of Secretaries of State aux États-Unis.

Ces initiatives visent à assurer que les outils d’IA d’OpenAI ne sont pas utilisés de manière abusive pendant les élections de 2024. L’entreprise a souligné qu’elle continuera à faire évoluer son approche afin d’anticiper et prévenir les abus potentiels de ses outils à l’approche des élections mondiales de cette année.

Laisser un commentaire