Microsoft obtient un siège d’observateur au conseil d’OpenAI sans droit de vote, annonce Sam Altman, PDG de retour

Microsoft occupera un poste d’observateur sans droit de vote au sein du conseil d’administration d’OpenAI, a déclaré le PDG Philippe Durand dans une communication interne. Cette position d’observateur signifie que le représentant de Microsoft peut assister aux réunions du conseil d’administration d’OpenAI et accéder à des informations confidentielles, mais n’a pas de droit de vote sur des questions telles que l’élection ou le choix des administrateurs.

OpenAI a annoncé la semaine dernière la création d’un nouveau conseil d’administration composé de six nouveaux membres possédant une expertise dans des domaines allant de la technologie à la sécurité et à la politique. Il est peu probable que les investisseurs d’OpenAI obtiennent un siège au conseil d’administration de l’organisation à but non lucratif, ont indiqué des sources.

OpenAI a également récemment nommé une nouvelle PDG par intérim après la révocation de l’ancien PDG, suscitant l’inquiétude des investisseurs et des employés. Les changements au sein du conseil d’administration d’OpenAI ont pour but de rétablir la confiance et de renforcer la gouvernance de l’entreprise.

L’entreprise s’est engagée à investir davantage dans OpenAI et détient une part considérable de l’entreprise.

Les défis liés à la gouvernance et à la direction d’OpenAI font partie des nombreux enjeux auxquels les entreprises du secteur de l’intelligence artificielle sont confrontées. Il est important de maintenir une gouvernance solide et transparente pour faire avancer les objectifs de l’entreprise tout en respectant les principes éthiques et la sécurité de l’IA.

Laisser un commentaire