L’intégration éthique de l’IA et les tendances futures de demain

La question de l’intégration éthique de l’Intelligence Artificielle (IA) est devenue un sujet brûlant ces dernières années. Grace Zheng, analyste de données chez une entreprise de renom et fondatrice d’une start-up spécialisée dans le coaching, a apporté des éclaircissements sur ce domaine lors d’une interview accordée à AI News lors de l’AI & Big Data Expo Global.

Zheng a souligné que son travail dans le marketing numérique et le commerce électronique a suscité son intérêt pour l’analyse de données et l’IA. Elle estime que l’apprentissage automatique est devenu extrêmement populaire et qu’il est important de comprendre les applications et les risques associés à cette technologie.

Dans le cadre de son travail chez Canon, Zheng et son équipe se concentrent sur l’intégration éthique de l’IA dans les entreprises. Ils cartographient d’abord les applications actuelles et potentielles de l’IA, en se concentrant sur des domaines tels que le marketing et le commerce électronique. Ensuite, ils analysent et évaluent les risques pour garantir le respect de la réglementation, en particulier les législations de l’UE.

En tant que fondatrice de Kosh Duo, Zheng offre également du coaching pour aider les entreprises à exploiter le potentiel du marketing de l’IA et des approches basées sur les données. Elle a souligné que l’un des principaux défis auxquels elle est confrontée réside dans les malentendus sur ce que signifie réellement l’IA. Selon elle, de nombreuses personnes ne comprennent pas entièrement l’étendue de l’apprentissage automatique, des réseaux neuronaux, du traitement du langage naturel, et associent l’IA uniquement à des chatbots.

Interrogée sur les tendances à surveiller, Zheng a souligné la nécessité d’un apprentissage continu étant donné la rapidité avec laquelle le domaine évolue. Selon elle, 2024 sera une « année d’éveil » où les entreprises saisiront véritablement le potentiel de l’IA et où les individus apprécieront la nécessité d’évaluer leurs compétences actuelles.

L’interview de Grace Zheng met en lumière la nécessité de développer des compétences spécialisées pour exploiter correctement l’IA. Elle souligne qu’avec des bases éthiques et un encadrement approprié, l’IA et l’apprentissage automatique peuvent devenir des forces positives pour stimuler la croissance plutôt que quelque chose à craindre.

Cette interview met en avant le pouvoir transformateurs mais souvent mal compris de l’IA dans les entreprises. Elle souligne également l’importance du développement de compétences spécialisées et éthiques pour tirer parti de cette technologie de manière responsable.

Laisser un commentaire