Lina Khan, la présidente de la FTC, en guerre contre les monopoles des géants de la tech avan qu’ils n’émergent, des preuves révèlent des accords exclusifs avec des startups d’IA

Lina Khan, prsidente de la FTC, veut mettre fin aux monopoles des Big Tech avant qu’ils ne se produisent. Des preuves montreraient des accords d’exclusivit avec des startups d’IA.

Cette anne, les gants de la technologie tels que Microsoft, Google et Amazon ont surpass les socits de capital-risque traditionnelles en investissant massivement dans des start-ups spcialises en intelligence artificielle (IA). Des chiffres incroyables montrent que ces entreprises reprsentent les deux tiers des 27 milliards de dollars investis dans les jeunes entreprises d’IA en 2023. L’expansion de l’IA gnrative, capable de produire rapidement des contenus similaires ceux crs par des humains, a suscit un intrt financier considrable. Aprs le lancement de ChatGPT par OpenAI en novembre 2022, plusieurs entreprises ont conclu des accords d’investissement et de partenariat avec des startups spcialises dans ce domaine.

La prsidente de la FTC, Lina Khan, cherche mettre fin aux monopoles des gants technologiques avant qu’ils ne se produisent. Elle enqute sur ces relations entre ces entreprises et les startups afin d’examiner les investissements en change de dpenses sur le cloud ou d’accords d’exclusivit. Khan considre que le paysage actuel de l’IA est crucial pour l’ouverture des marchs et la perturbation des oprateurs tablis. Elle souhaite s’attaquer au monopole chaque niveau de la pile technologique de l’IA et se mfie de l’intgration verticale. Khan souligne galement l’importance de l’action rglementaire pour garantir la viabilit du journalisme indpendant.

La FTC a ouvert une vaste enqute sur la concurrence dans le secteur en plein essor de l’IA en ordonnant plusieurs entreprises cls de lui fournir des informations prives sur leurs accords d’investissement. Les investissements de plusieurs milliards de dollars de ces gants de la technologie dans des startups spcialises n’ont pas fait l’objet d’un examen rglementaire approfondi, ce qui soulve des proccupations quant leur impact sur la concurrence.

L’enqute de l’agence examinera minutieusement les partenariats et les investissements des entreprises avec les fournisseurs d’IA afin de mieux comprendre en interne ces relations et leur impact sur le paysage concurrentiel. Les injonctions ont t envoyes plusieurs gants de la technologie et pourraient conduire une action de la part du rgulateur.

Les entreprises dploient toute une srie de stratgies pour dvelopper et utiliser l’IA, notamment en concluant des partenariats et en ralisant des investissements directs avec des dveloppeurs d’IA afin d’avoir accs aux technologies cls et aux intrants ncessaires au dveloppement de l’IA. Les injonctions publies ont t adresses des entreprises impliques dans plusieurs investissements distincts de plusieurs milliards de dollars, mais ces entreprises ont dfendu ces partenariats, affirmant qu’ils favorisent la concurrence et acclrent l’innovation.

La FTC, avec ses pouvoirs supplmentaires pour mener des tudes publiques, cherche mieux comprendre le comportement spcifique des entreprises et son impact sur l’conomie dans le contexte du march mergent de l’IA. L’avenir de la FTC sous une seconde prsidence Trump est galement sujet de discussions, alors que la forte proccupation bipartisane du Congrs concernant les monopoles incite la prsidente de la FTC mener des actions rapides.

Laisser un commentaire