Les opérateurs de télécommunication prévoient d’investir 20 milliards de dollars dans l’orchestration de réseaux AI d’ici 2028

Une récente étude de marché menée par un cabinet de recherche renommé a révélé que les entreprises de télécommunications ont l’intention d’augmenter considérablement leurs dépenses en matière d’intelligence artificielle pour automatiser la gestion de leurs réseaux. Selon ce rapport, les dépenses devraient atteindre 20 milliards de dollars d’ici 2028, soit une augmentation de 240 % par rapport aux estimations de 2024 qui s’élevaient à 6 milliards de dollars.

Cette croissance des investissements est considérée comme nécessaire car les opérateurs télécoms se préparent à étendre les réseaux 5G à l’échelle mondiale et à développer les futurs réseaux 6G. L’optimisation des performances et de la sécurité du réseau sont identifiées comme les deux domaines les plus critiques qui devraient représenter plus de la moitié des dépenses des opérateurs en matière d’IA d’ici 2028.

L’augmentation de l’utilisation de la connectivité cellulaire dans des domaines tels que les usines intelligentes, les véhicules autonomes et d’autres applications gourmandes en bande passante rendra l’orchestration de l’IA essentielle pour maximiser l’efficacité, réduire les coûts et fournir la meilleure qualité de service. En effet, l’automatisation de fonctions telles que l’analyse du réseau en temps réel et les ajustements rapides aux demandes changeantes peut minimiser les dépenses engagées dans les opérations et l’approvisionnement du réseau.

Selon Frederick Savage, auteur du rapport, les opérateurs se livrent une concurrence féroce sur la qualité de leurs réseaux, et l’IA sera essentielle pour maximiser la valeur d’utilisation d’un réseau cellulaire pour la connectivité. Il note également que les utilisateurs qui dépensent beaucoup d’argent se tourneront vers les réseaux capables de fournir les meilleures conditions de service.

En ne parvenant pas à intégrer l’IA, les opérateurs télécoms risquent de rencontrer des difficultés pour répondre aux demandes des clients en matière de performances et de sécurité.

Cette étude met en lumière l’importante transition vers une infrastructure de réseau plus automatisée et intelligente, alimentée par des technologies avancées telles que l’IA. Cette évolution devrait grandement bénéficier aux utilisateurs finaux en améliorant la qualité et la fiabilité des services de télécommunication.

Cette décision d’investir massivement dans l’IA témoigne de l’engagement des entreprises de télécommunications à rester à la pointe de la technologie et à garantir des services de qualité à leurs clients.

Laisser un commentaire