Le patron de Nvidia doute du projet fou de Sam Altman pour lever des milliards

Le projet de Sam Altman visant à lever jusqu’à 7 000 milliards de dollars pour financer la construction d’un réseau d’usines de fabrication de puces d’intelligence artificielle suscite le scepticisme du PDG de Nvidia, Jensen Huang. Ce dernier estime que la somme demandée est exagérée et que le développement de l’IA ne se limite pas à l’accumulation de puissance de calcul. Il souligne qu’un tel montant pourrait être utilisé pour acheter toutes les grandes entreprises de fabrication de puces, mais que cela serait démesuré.

Par ailleurs, les analystes estiment que 7 000 milliards de dollars représentent une somme colossale. Ils soutiennent que ce montant pourrait être une hyperbole ou faire partie d’un plan plus vaste et holistique pour OpenAI. Il est peu probable qu’Altman puisse lever une telle somme, et même s’il le faisait, cela aurait des impacts importants sur l’ensemble de l’industrie technologique.

En outre, le projet d’Altman pourrait également rencontrer des difficultés en termes de main-d’œuvre qualifiée. En effet, l’industrie des semi-conducteurs risque de manquer de techniciens, ingénieurs et informaticiens d’ici 2030, ce qui pourrait poser un défi majeur pour la construction et le fonctionnement des usines d’IA.

En conclusion, le projet d’Altman suscite des doutes quant à sa viabilité et à sa capacité à rivaliser avec des entreprises établies telles que Nvidia. Il semble que des discussions plus approfondies et des ajustements soient nécessaires pour concrétiser une telle initiative.

Laisser un commentaire