Le lancement secret de Gemini, l’IA révolutionnaire, repoussé jusqu’en 2024

Google a choisi de repousser le lancement de son tout dernier modèle d’intelligence artificielle, de la prochaine génération Gemini, jusqu’en 2024. Cette décision intervient après que des sources anonymes ont évoqué des préoccupations quant au manque de fiabilité de l’IA lorsqu’elle répond à des demandes dans des langues autres que l’anglais.

Gemini a été présenté comme un modèle multifonctionnel, capable de comprendre et de générer du texte, des images et d’autres types de contenu à partir d’un croquis ou d’une description écrite. Il s’annonce comme une innovation majeure dans le domaine de l’intelligence artificielle, promettant des capacités inégalées de génération de contenu.

Selon des déclarations rapportées, le modèle Gemini est jugé plus performant que son concurrent, le GPT-4 d’OpenAI, grâce à une puissance de calcul nettement supérieure. Des représentants de l’entreprise ont partagé leur enthousiasme quant au potentiel de Gemini, décrivant des fonctionnalités telles que la capacité de générer des images uniques et originales en réponse à des requêtes spécifiques.

Actuellement, Google dispose déjà de son propre modèle d’IA générative appelé Bard, mais Gemini est censé révolutionner le domaine grâce à ses capacités avancée. Cette décision de repousser le lancement n’a pas manqué de susciter de l’intérêt et d’alimenter la curiosité quant aux avancées technologiques que Gemini représente.

Alors que Google continue de peaufiner et de perfectionner Gemini, les attentes sont à leur comble pour la sortie de ce modèle qui devrait impacter de manière significative le secteur de l’intelligence artificielle. La perspective d’un lancement retardé ne fait que nourrir l’impatience des observateurs et des acteurs du secteur, ouvrant de nouvelles perspectives pour de futures découvertes.

Laisser un commentaire