Le canidé mécanique de Boston Dynamics maîtrise le langage grâce à ChatGPT d’OpenAI, il détient aussi des aptitudes supérieures : vitesse, agilité et la lutte contre la criminalité selon la théorie.

Les chiens robots sont depuis longtemps un élément incontournable de la science-fiction, que ce soit dans les droïdes de Star Wars ou les compagnons robotiques des jeux vidéo tels que Fallout 4. Cependant, grâce aux avancées récentes de l’intelligence artificielle, cette vision pourrait bien devenir réalité. La société Boston Dynamics a récemment équipé l’un de ses chiens robots d’un logiciel révolutionnaire appelé ChatGPT d’OpenAI, lui permettant de parler dans une variété de voix et d’accents.

Dans une vidéo publiée récemment, le chien robotique est visible en train de converser avec des voix et des accents différents, incluant un gentleman britannique de bonne humeur, un Américain sarcastique et irrévérencieux nommé Josh, ainsi qu’une adolescente désinvolte. Ces avancées technologiques ont été rendues possibles grâce à la collaboration entre les ingénieurs de Boston Dynamics et le logiciel ChatGPT, associé à d’autres technologies de reconnaissance et de traitement d’images.

Matt Klingensmith, ingénieur logiciel principal pour l’autonomie des robots chez Boston Dynamics, explique dans la vidéo : « De nombreuses avancées ont été réalisées autour de la technologie de l’IA, en particulier des technologies d’IA générative. Des choses qui peuvent écrire de la poésie, peindre des tableaux ou parler aux gens. Nous voulions voir comment nous pourrions utiliser des technologies comme celle-ci pour la robotique. »

Le chien robotique, fruit d’un hackathon entre les ingénieurs de Boston Dynamics, intègre également un logiciel de reconnaissance d’images et un capteur de tête, qui lui a donné un aspect effrayant. Différentes versions ont été créées, dont un guide touristique capable de fournir des descriptions et des informations sur les différents lieux visités. Dans la vidéo, l’androïde se présente comme un guide touristique, prêt à explorer l’entrepôt de Boston Dynamics avec vous.

Cependant, il est important de souligner que bien que l’apparence et la fonctionnalité de ce chien robot soient impressionnantes, il ne peut pas réellement comprendre ce qu’il dit ou ce que les autres lui disent. Comme tous les autres modèles linguistiques, il s’appuie sur un corpus de données massif afin de répondre aux directives avec ses propres prédictions. Il s’agit donc d’une simulation de langage basée sur des modèles prédictifs, mais dans un chien robot futuriste capable de courir, sauter et (théoriquement) combattre le crime.

Malgré cette limitation, observer le robot chien interagir avec les humains est fascinant et pourrait être un aperçu de l’avenir, où la robotique parlera couramment. Bien que nous ne puissions peut-être pas nous attendre à une Rosie des Jetsons qui fait la conversation tout en faisant la vaisselle, nous pourrions bientôt voir des chiens robots comme Spot guider les visiteurs dans nos lieux de vacances.

Et vous, quelle est votre opinion sur ces nouvelles avancées dans le domaine de la robotique ? Pensez-vous que les chiens robots deviendront courants dans notre quotidien ? Laissez-nous vos commentaires et partagez vos réflexions sur le sujet.

Voir également :
– L’armée française teste le chien robot Spot dans des scénarios de combat, soulevant des questions sur son utilisation future.
– Les conceptions fantômes de Boston Dynamics dans la technologie des chiens robots suscitent la controverse.
– Boston Dynamics espère vendre ses chiens robots SpotMini aux ménages et aux entreprises. Cela aura-t-il du succès ?

Laisser un commentaire