La secrétaire d’État britannique à l’Intérieur lance l’alerte sur les deepfakes avant les élections

Le secrétaire britannique à l’Intérieur sonne l’alarme sur les deepfakes avant les élections

Le ministre de l’Intérieur britannique, James Cleverly, a mis en garde contre le risque que des criminels et des acteurs étatiques hostiles utilisent des deepfakes pour manipuler les électeurs et perturber le processus démocratique au Royaume-Uni. Lors d’un discours devant des responsables de grandes entreprises technologiques, Cleverly a souligné la nécessité de prendre des mesures pour contrer cette menace croissante.

Selon des études récentes, le nombre de deepfakes circulant en ligne a considérablement augmenté au cours des dernières années. Ces vidéos et images générées par intelligence artificielle sont devenues de plus en plus réalistes et peuvent être utilisées pour propager des informations fausses et trompeuses.

« Aujourd’hui, nous sommes confrontés à un nouvel enjeu démocratique avec la montée en puissance des deepfakes et des contenus générés par l’IA. Il est impératif que nous agissions rapidement pour protéger l’intégrité de nos élections », a déclaré Cleverly lors de son discours.

Le ministre de l’Intérieur a appelé à une coopération étroite entre les entreprises technologiques et les autorités pour mettre en place des mesures de contrôle et de transparence. Il a souligné l’importance de sensibiliser le public aux risques associés aux deepfakes et de renforcer les outils de détection pour lutter contre leur propagation.

Des chiffres récents montrent que la désinformation en ligne a un impact significatif sur l’opinion publique et peut influencer les résultats électoraux. Il est donc essentiel de prendre des mesures proactives pour contrer cette menace et garantir des élections libres et équitables.

En rencontrant les grandes entreprises technologiques cette semaine, Cleverly espère mettre en place des politiques et des garanties pour protéger la démocratie contre les deepfakes. Il compte sur un engagement fort de la part des acteurs du secteur pour faire face à cette menace croissante.

En conclusion, la lutte contre les deepfakes est un enjeu majeur pour la démocratie au Royaume-Uni. Il est impératif de prendre des mesures préventives pour contrer cette menace et garantir des élections libres et équitables pour tous les citoyens.

Laisser un commentaire