Le numéro 1

Le 23 novembre, votre nouvelle revue sera disponible sur abonnement ou en librairie. Vous y trouverez des récits, des entretiens exclusifs, des outils, des reportages-photos, …

 

Vous pourrez découvrir notamment :

 

Le dossier : Les enfants roms à l’école – Un dossier de Aurore Dudka, Johanna de Tessieres, Jean-Pierre Liégeois et Alain Reyniers.

 

 

Une semaine de rencontres avec Freinet — de Caroline de Patoul et Philippe Meirieu.

 

 

Une année dans une classe de Cheratte : Les enfants du Hasard, un film de Thierry Michel — de Nathalie Cobbaut et Jean Houssaye.

 

 

 

20131118 – BURKINA FASO , PO: Illustration de l’ONG ESF ( Education Sans FrontiËre)‡ Po dans la province du Nahouri. Le 18 novembre 2013. © OLIVIER PAPEGNIES / COLLECTIF HUMA

Rasmany, le petit prince de la brousse — de Olivier Papegnies et Gaël Bournonville.

 

 

 

Darlène —Une nouvelle inédite de Geneviève Damas et commentée par Boris Cyrunlik.

 

 

 

 

 

 

20160609 – BELGIQUE, BRUXELLES: Portrait d’Ishane, une jeune étudiante sourde qui passe son examen oral de français. Centre scolaire Saint-Adrien Val Duchesse à Bruxelles, le 9 juin 2016. PHOTO OLIVIER PAPEGNIES / COLLECTIF HUMA

Ishane, entre deux mondes de Anne-Cécile Huwart et Olivier Papegnies.

Les jeunes sont-ils condamnés à devenir stupides ? – Une question et deux réponses de Serge Dupont et Serge Tisseron.

 

 

 

Une école dans la forêt amazonienne — de Pierre Brault.

 

Une “classe” au Bhoutan — de Philippe Meirieu.

 

 

 

La pulsion et l’École — de Jean-Sébastien Philippart.

 

 

 

 

Extraits :

 

Les jeunes sont-ils condamnés à devenir stupides?

Un article et deux réponses proposées par Serge Dupont et Serge Tisseron.

 

“Aujourd’hui, un jeune entre 8 et 18 ans passe, en moyenne, 7 heures par jour devant un écran (tablette, ordinateur, smartphone, télévision), ce qui représente 32 années (si le sommeil n’est pas pris en compte) sur toute une vie. Quotidiennement, il envoie plus de 100 SMS, regarde pendant 2 h 30 la télévision, joue pendant 1 h 15 à un jeu vidéo et utilise son ordinateur pendant 1 h 30. Ces usages sont principalement récréatifs. Les jeunes passent donc plus de temps devant un écran qu’avec leur instituteur ou leur professeur.

Des milliers d’études ont analysé les effets des écrans sur la cognition. De façon très schématique, passer du temps devant un écran altère de façon significative (et indépendamment du contenu et du revenu socio-économique de la famille) l’attention, l’imagination et les résultats scolaires.” 

(La suite dans votre revue …)

 

Le dossier In Vivo : La scolarisation des enfants roms. 

Un article proposé par Aurore Dudka.

Juin 2017. Comprendre la minorité rom permet d’envisager de nouvelles manières d’enseigner. Voulant vérifier cette affirmation ou du moins la concrétiser, j’ai pris contact avec l’association École Ici et Maintenant, à Grenoble. J’y ai découvert des enfants pleins de vie et d’envie d’apprendre. La grande leçon de cette rencontre ? La réussite est à portée de tous à condition d’y mettre de la volonté, des moyens éducatifs et surtout de la reconnaissance.

 

 (La suite dans votre revue …)