La prparation mondiale pour l’intelligence artificielle : seules 14 % des entreprises sont au rendez-vous

Une nouvelle étude révèle que la majorité des entreprises dans le monde ne sont pas entièrement prêtes à déployer et à exploiter des technologies basées sur l’intelligence artificielle (IA). En effet, selon cette étude, seulement 14 % des organisations interrogées seraient complètement prêtes à adopter l’IA.

Le premier Enterprise AI Readiness Index a sondé plus de 10 000 entreprises mondiales et a été mis au point en réponse à l’adoption de l’IA, un changement générationnel touchant presque tous les domaines d’activité. Si 84 % des personnes interrogées pensent que l’IA aura un impact significatif sur les opérations de leur entreprise, elle soulève également de nouvelles questions concernant la confidentialité et la sécurité des données. Les résultats de l’étude montrent que les entreprises sont confrontées à de nombreux défis lorsqu’il s’agit d’utiliser l’IA avec leurs données. En fait, 81 % des personnes interrogées admettent que cela est dû au fait que les données existent en silos au sein de leur organisation.

Cependant, il y a également des nouvelles positives, car près d’un tiers des personnes interrogées sont classées dans la catégorie des « pionniers », ce qui indique un niveau d’attention élevé de la part des cadres supérieurs et des responsables des technologies de l’information. Cela pourrait être dû au fait que la plupart des personnes interrogées (97 %) affirment que l’urgence de déployer des technologies d’IA dans leur organisation s’est accrue au cours des six derniers mois, en tenant compte de l’infrastructure informatique et de la cybersécurité comme domaines prioritaires pour les déploiements d’IA.

Parmi les autres conclusions de l’étude, 61 % des personnes interrogées estiment qu’elles disposent d’un an pour mettre en œuvre une stratégie d’IA avant que leur organisation ne commence à subir un impact commercial négatif important. De plus, 95 % des entreprises sont conscientes que l’IA va augmenter les charges de travail de l’infrastructure, mais seulement 17 % des organisations disposent de réseaux entièrement flexibles pour gérer cette complexité.

Ces résultats mettent en lumière les défis auxquels sont confrontées les entreprises du monde entier lorsqu’il s’agit d’adopter l’IA. Il est clair que des investissements importants seront nécessaires pour garantir que les infrastructures peuvent répondre aux exigences des charges de travail d’IA, tout en assurant la sécurité, la responsabilité et le retour sur investissement.

En fin de compte, il est clair que l’IA est appelée à jouer un rôle de plus en plus important dans les entreprises à l’avenir, et il est essentiel que les organisations se préparent dès maintenant à relever ces défis pour rester compétitives sur le marché mondial.

Laisser un commentaire