La montée en puissance des avatars IA bouleverse le monde des influenceurs : quels enjeux pour l’avenir ?

Les influenceurs virtuels animés par l’IA prennent de plus en plus de place aux humains actifs dans cette filière, Ce qui ravive le débat sur les avantages et les inconvénients de cette tendance.

L’un des avantages du passage aux influenceurs virtuels pilotés par l’intelligence artificielle est de pouvoir se passer de la variabilité des humains dans ce domaine, en raison de problèmes ayant souvent empêché la réalisation de projets. C’est pour ces raisons que de nombreuses agences se lancent dans le développement de l’influence virtuelle. Aitana Lopez est devenu le premier mannequin espagnol animé par l’intelligence artificielle et compte 122 000 abonnés sur Instagram. Selon Rubén Cruz, co-fondateur de The Clueless, Aitana gagnerait en moyenne 3 000 euros (3 300 dollars) par mois grâce à des publicités sur les réseaux sociaux et à des accords d’ambassadeurs.

Cependant, la tendance est telle que de plus en plus d’humains montrent des penchants inquiétants : cela a été constaté avec le chatbot Replika, avec lequel certains utilisateurs tombent amoureux. Les forums en ligne des utilisateurs de Replika sont inondés de messages d’anxiété, et certains utilisateurs sont redirigés vers des lignes d’assistance téléphonique pour la prévention du suicide.

De plus en plus d’entreprises japonaises proposent des partenaires holographiques tiers, tel est le cas pour l’affaire Akihiko Kondo qui a épousé une chanteuse virtuelle nommée Hatsune Miku. Quatre ans après leur mariage, le support du logiciel de l’homme pour interagir avec sa femme virtuelle n’est plus disponible. Akihiko Kondo garde néanmoins espoir de pouvoir communiquer avec elle d’une manière ou d’une autre dans un avenir proche.

La tendance à adopter des acteurs virtuels pilotés par l’intelligence artificielle soulève plusieurs questions : quels sont les avantages et les inconvénients de cette tendance ? Pourquoi les gens recherchent la compagnie, voire l’amour, d’un compagnon ou d’un robot virtuel ? Et pensez-vous que ce tableau pourrait devenir plus courant à l’avenir ?

Ce débat sur les influenceurs virtuels animés par l’IA est en effet complexe et soulève des questions éthiques, économiques et psychologiques. Il continuera de susciter des réflexions alors que l’intelligence artificielle occupe une place de plus en plus importante dans notre société.

Laisser un commentaire