La bataille d’Elon Musk contre OpenAI : Accords rompus et profits prioritaires pour ChatGPT, au détriment de la mission originale de l’organisation

Elon Musk poursuit OpenAI et son PDG Sam Altman, accusant la start-up d’avoir violé les accords contractuels initiaux en cherchant à réaliser des profits au lieu de se consacrer à sa mission fondatrice.

Selon les avocats de Musk, OpenAI aurait rompu l’accord initial qui prévoyait que la technologie développée par la start-up serait mise à disposition du public gratuitement. Cependant, après un partenariat avec Microsoft et un investissement d’un milliard de dollars en 2019, OpenAI aurait modifié sa stratégie pour se concentrer sur la commercialisation de ses recherches en intelligence artificielle (IA) au profit de Microsoft, rompant ainsi l’accord fondateur.

La plainte déposée devant un tribunal de San Francisco affirme que cette transition vers un modèle à but lucratif va à l’encontre de la mission initiale d’OpenAI, qui était de développer une IA bénéfique à l’humanité. Elon Musk accuse la start-up de servir les intérêts de Microsoft au détriment de sa mission philanthropique.

La plainte met en lumière le développement du GPT-4 d’OpenAI, qualifié par Musk d’AGI (Intelligence Artificielle Générale) dont les capacités pourraient égaler voire dépasser celles des humains. Selon Musk, OpenAI aurait autorisé la monétisation du GPT-4, alors que cela aurait été contraire aux accords initiaux visant à consacrer les technologies développées à l’humanité.

À travers cette action en justice, Elon Musk cherche à contraindre OpenAI à revenir à sa mission première et à empêcher la monétisation des technologies développées au sein de l’organisation à but non lucratif au profit de ses dirigeants et partenaires tels que Microsoft. Cette affaire met en lumière les enjeux éthiques et moraux liés à l’utilisation de l’IA et à la gouvernance des entreprises technologiques dans un contexte de course à la domination dans le domaine de l’intelligence artificielle.

Laisser un commentaire