Impact de l’IA : les travailleurs pourraient bientôt profiter de 4 jours de travail par semaine avec le même salaire d’ici 2033, révèle une étude révolutionnaire.

Un récent rapport du groupe de réflexion Autonomy prédit qu’à l’horizon 2033, les avancées de l’intelligence artificielle pourraient permettre aux travailleurs des États-Unis et du Royaume-Uni de travailler seulement quatre jours par semaine au lieu de cinq, tout en conservant le même niveau de revenu.

Selon cette étude, pas moins de 35 millions de travailleurs américains et 8 millions de travailleurs britanniques pourraient bénéficier de cette réduction du temps de travail. Ces données suggèrent que 71% des travailleurs américains pourraient voir leur horaire de travail réduit de 10%, tandis que 88% des travailleurs britanniques pourraient bénéficier des mêmes avantages.

Cette réduction potentielle du temps de travail pourrait avoir un impact significatif sur la qualité de vie des travailleurs, en leur offrant plus de temps libre. Cependant, il est important de noter que cette mesure pourrait ne pas bénéficier à tous les travailleurs, en particulier ceux vivant dans des régions plus pauvres.

Selon Will Stronge, directeur de recherche à Autonomy, cette étude offre une nouvelle perspective sur la manière dont l’intelligence artificielle peut être utilisée pour le bien des travailleurs et des entreprises. Il soutient que la réduction de la semaine de travail est une façon concrète de s’assurer que l’IA apporte des avantages tangibles à tous.

La question de la crédibilité et de la pertinence de cette étude reste en suspens. Certains pensent que c’est une avancée positive, tandis que d’autres critiquent l’impact potentiel sur les communautés les plus pauvres.

Il est intéressant de noter que cette étude suscite un débat sur la façon dont l’IA peut être utilisée pour améliorer la qualité de vie des travailleurs. Avec des changements aussi importants à l’horizon, il est essentiel d’examiner attentivement les implications de ces prévisions sur la société dans son ensemble.

Laisser un commentaire