Feu dévastateur contre le taxi autonome à San Francisco: un débat relancé sur la sécurité des véhicules autonomes

L’incendie criminel contre le robotaxi de Waymo San Francisco relance le débat sur les capacités des véhicules autonomes, et les législateurs appellent à une réglementation très stricte.

L’incendie criminel qui a visé un robotaxi dans les rues de San Francisco pendant la célébration du Nouvel An chinois a attisé un débat majeur sur la fiabilité des véhicules autonomes et la manière dont ils devraient être réglementés. Cet incident a mis en lumière la capacité limitée des voitures robotiques à exercer un jugement sûr lorsqu’elles sont confrontées à des situations imprévues, ainsi que l’hostilité croissante à leur égard. Des problèmes de sécurité, la crainte d’une perte d’emplois pour les conducteurs humains et une peur plus répandue de l’intelligence artificielle interviennent dans le cœur de ce débat.

Selon une étude récente menée par le département de la circulation de San Francisco, 67% des personnes interrogées se disent inquiètes quant à la fiabilité des véhicules autonomes. Elles craignent qu’un manque de jugement ou une mauvaise interprétation de la circulation ne provoque des situations dangereuses.

A la suite de l’attaque du robotaxi, plusieurs incidents impliquant des véhicules autonomes, tels que des heurts avec des cyclistes ou des piétons, ont eu lieu. Ces événements ont renforcé l’idée selon laquelle une réglementation plus stricte est nécessaire pour superviser l’utilisation de ces véhicules sur les routes publiques.

Le sénateur Dave Cortese, a déclaré que le fait que le robotaxi ait circulé dans une zone dense pendant des célébrations a mis en évidence les lacunes de la technologie. Il estime que les véhicules autonomes ne sont pas aussi sophistiqués que ce que l’industrie laisserait croire. Un autre projet de loi actuellement en discussion propose de donner aux villes de l’État plus de flexibilité pour réglementer le déploiement de véhicules autonomes.

Cependant, tous les législateurs ne partagent pas cet avis et certains estiment que la réglementation existante sur les véhicules autonomes est suffisante pour garantir la sécurité.

Il est clair que les véhicules autonomes sont un sujet de préoccupation croissant à San Francisco et dans d’autres parties de la Californie. Les questions de sécurité et de réglementation continueront à être discutées au sein des autorités et des instances législatives afin de trouver un juste équilibre entre l’innovation technologique et la sécurité publique.

Laisser un commentaire