Des innovations révolutionnaires de l’IA ouvrent la voie à des avancées concrètes, malgré les inquiétudes, tandis que la régulation de l’IA stagne

L’édition 2023 du rapport State of AI révèle que malgré les préoccupations liées aux modèles d’IA, ceux-ci favoriseraient des progrès dans le monde réel. Cependant, les initiatives visant à réglementer l’IA seraient au point mort.

Selon le rapport, les modèles de langage ont connu des développements significatifs au cours des derniers mois. GPT-4, produit par OpenAI, reste le leader du marché. Ce modèle multimodal peut traiter différents types de données et produire des résultats sous forme de texte. Il se distingue par sa capacité à répondre à des questions en langage naturel et à résoudre des problèmes complexes.

Cependant, la concurrence s’intensifie. Google travaille sur un modèle appelé Gemini, qui est prévu pour surpasser GPT-4. Microsoft, quant à lui, a développé son propre modèle d’IA appelé Bing Chat. D’autres entreprises telles que Meta, Inflection AI et Anthropic ont également des concurrents pour GPT-4.

Le rapport souligne également le rôle croissant des grandes entreprises technologiques dans le domaine de l’IA. Face à la pénurie persistante de puces informatiques puissantes, ces entreprises ont utilisé leur infrastructure informatique et leurs réserves de capital pour prendre une longueur d’avance. Cela a affecté la communauté open source, qui peine à rattraper les capacités des modèles propriétaires.

Cependant, certaines initiatives open source ont vu le jour, notamment des modèles d’IA avec un nombre important de paramètres tels que Falcon 180B et Mistral 7B. Ces initiatives ont été critiquées par les grandes entreprises d’IA qui préfèrent garder leurs recherches secrètes.

Le rapport met également en lumière d’autres conclusions importantes de l’état de l’IA en 2023. Les efforts pour cloner ou surpasser les grandes entreprises se multiplient, avec des modèles plus petits et de meilleurs ensembles de données. Les LLM et les modèles de diffusion continuent de générer des percées dans les sciences de la vie, en particulier dans la biologie moléculaire et la découverte de médicaments. De plus, l’informatique est devenue le nouveau pétrole, avec des entreprises comme Nvidia enregistrant des bénéfices records.

Cependant, malgré les progrès dans le domaine de l’IA, le débat sur la sécurité et la réglementation reste divisé. Les gouvernements et les régulateurs du monde entier ont du mal à trouver un consensus pour une gouvernance mondiale de l’IA.

En conclusion, les modèles d’IA favorisent indéniablement des progrès dans le monde réel, mais les préoccupations restent présentes. Les grandes entreprises technologiques continuent de dominer le secteur, tandis que la communauté open source tente de rattraper son retard. Les initiatives visant à réglementer l’IA stagnent, ce qui soulève des questions sur la gouvernance mondiale de cette technologie prometteuse.

Laisser un commentaire