80, Bard révèle le nombre de pattes de 10 éléphants sans encombre, tandis que Claude dévoile un bêtisier des IA

« 80 », c’est la réponse que Bard, l’intelligence artificielle développée par Google, a donnée à la question de savoir combien de pattes ont dix éléphants si deux d’entre eux n’en ont pas. Ce chiffre improbable a suscité l’amusement, mais surtout la prise de conscience que les intelligences artificielles ne sont pas encore aussi avancées qu’on pourrait le croire.

Un exemple éloquent est celui de Bing, alimenté par une mise à jour de ChatGPT, qui a répondu 2,5 milliards de personnes lorsqu’on lui a demandé quelle est la population sur Mars. Ces réponses fausses ou inappropriées démontrent que les IA ont encore beaucoup de chemin à parcourir avant de pouvoir rivaliser avec la capacité de raisonnement humaine.

Une autre illustration de l’imperfection des intelligences artificielles est la tentative réussie d’acheter une Chevrolet pour 1 dollar en exploitant un chatbot basé sur ChatGPT. Ceci démontre que l’intégration d’IA dans des processus automatisés nécessite encore des ajustements pour éviter toute exploitation.

Il est clair que le développement de l’intelligence artificielle a permis à des développeurs sans connaissances avancées en informatique d’intervenir dans le domaine. Cela a parfois conduit à des applications défectueuses ou inefficaces, comme dans le cas du chatbot du concessionnaire Chevrolet.

Cependant, malgré ces défauts, de nombreuses personnalités de l’industrie de l’intelligence artificielle, telles que Bill Gates et Yann LeCun, estiment que les humains ne perdront pas le contrôle de l’intelligence artificielle. Ils voient plutôt l’IA comme un outil pour améliorer la productivité et l’innovation humaine.

Yann LeCun, un chercheur français reconnu dans le domaine de l’IA, estime même que l’IA n’est pas si intelligente que cela et qu’elle reste une technologie inoffensive. Il compare le niveau d’intelligence des IA à celui d’un chien, soulignant ainsi leur potentiel limité.

Ainsi, malgré les défauts constatés, de nombreux acteurs de l’industrie restent optimistes quant au potentiel de l’intelligence artificielle à améliorer nos vies. Il est certain que ce domaine continuera d’évoluer et de s’améliorer avec le temps. Et vous, quels sont vos témoignages sur l’utilisation d’intelligences artificielles ? Partagez-vous l’optimisme de ces personnalités quant au potentiel de l’IA ?

Laisser un commentaire