5 industries transformées par l’Intelligence Artificielle créative au cours de la dernière année

Ce 30 novembre, ChatGPT a fêté sa première bougie ! Le bébé OpenAI a beaucoup grandi ces derniers mois, doté de nouvelles capacités époustouflantes grâce à son intégration du dernier modèle GPT-4 et du générateur d’images DALL-E 3. En écrivant notre premier article sur ChatGPT il y a un an, nous n’aurions pas imaginé un tel séisme dans le monde de la tech. Véritable « game changer », OpenAI peut désormais se targuer d’avoir franchi le cap des 100 millions d’utilisateurs actifs hebdomadaires pour son chatbot.

Les géants de la technologie sont descendus de leur piédestal
Après tant d’années à nous parler d’innovations dans le domaine de l’IA, les grandes entreprises ont été surprises par la montée en puissance de ChatGPT. Google et Microsoft ont été étonnamment dépassés par OpenAI, qui a osé ouvrir cette technologie d’IA générative au grand public. Deux mois après la sortie de ChatGPT, les géants de la tech ont sorti leur IA conversationnelle pour s’aligner. En 2023, l’année n’a été qu’une série d’annonces de nouvelles fonctionnalités d’IA entre OpenAI, Google et Microsoft, tous se disputant le devant de la scène technologique. En 2024, la bataille pour proposer le meilleur assistant IA dans leur suite bureautique ne fera que commencer.

Les plateformes sociales ont dû s’appuyer sur des chatbots
Les plateformes sociales ont également dû réagir à la montée en puissance de ChatGPT. Mark Zuckerberg a dû revoir ses plans et opter pour une nouvelle approche basée sur l’intelligence artificielle. Cette année, la firme a mis en avant son propre modèle d’IA, mais aussi des chatbots personnalisés qui devraient arriver très prochainement sur WhatsApp, Instagram et Messenger. Snapchat a intégré un « chatbot ami » pour ses utilisateurs, mais celui-ci a été vivement critiqué. Il en va de même pour Twitter qui s’est également lancé dans la course aux chatbots. Les startups ont été bousculées, et les éditeurs de logiciels ont commencé à intégrer des fonctionnalités d’IA générative dans leurs produits pour répondre à l’engouement.

Les créateurs de contenu se sentent en danger
Les artistes, journalistes et auteurs de livres ont commencé à s’inquiéter après la sortie de ChatGPT et DALL-E. Le domaine créatif a été menacé par ces IA génératives entraînées sur des milliards de données et capables de générer du texte et des images en quelques secondes. Des chercheurs ont développé des outils pour contrer ces menaces, mais les questions du droit d’auteur et de la place de l’IA dans le monde du travail se sont révélées centrales.

La communauté éducative a été surprise
Du côté de l’éducation, c’est aussi la panique. ChatGPT serait-il une porte ouverte au plagiat et à la tricherie ? Les gouvernements n’ont eu d’autre choix que d’envisager des projets de réglementation de l’intelligence artificielle, compte tenu des risques liés à son utilisation. L’Union européenne a commencé à travailler sur l’AI Act pour interdire certaines pratiques à risque et imposer des contrôles aux entreprises, mais ce projet fait déjà débat. À suivre!

En conclusion, l’IA générative a bouleversé de nombreux domaines ces derniers temps. Des questions importantes se posent sur son utilisation et sa régulation, et les acteurs du secteur doivent rapidement s’adapter pour répondre à ces défis.

Laisser un commentaire